Skip to content

La règle du 500 : comment photographier un ciel étoilé

Dans un billet écrit précédemment, je donnais un peu de théorie tout en fournissant quelques outils afin de calculer le temps nécessaire pour faire de longues expositions sans se casser la tête. Ces informations sont tout particulièrement utiles dans le cas où l’objectif est de faire des tracés d’étoiles qui nécessitent un temps d’exposition excessivement long.

Il pourrait toutefois arriver que le but soit tout à fait différent : l’intention pourrait être de capter le ciel étoilé comme l’oeil le perçoit, c’est-à-dire sans mouvement. La démarche sera dans ce cas différente de la première qui a été décrite. En effet, comme la Terre tourne, le ciel ne demeure pas fixe et c’est d’ailleurs ce phénomène qui est exploité lors de la création d’un tracé d’étoiles. Le problème ici est que la Terre tourne relativement vite de sorte que, tout dépendant de la longueur focale de l’objectif utilisé, ce phénomène sera rapidement visible. Comment alors connaître le temps d’exposition limite pour ne pas percevoir la rotation de la Terre ?

Il y a évidemment la tactique d’essai et erreur qui peut être somme toute frustrante, ne serait-ce que pour la partie « erreur ». Ou, il y a règle qui circule depuis un petit moment auprès des astro-photographes et qui se nomme La règle du 500. Celle-ci est simple et se calcule comme suit :

500 / longueur focale de votre objectif = la plus longue exposition possible sans que les étoiles commencent à être floues

Par exemple, si vous utilisez un objectif de 20mm, cela signifie que l’exposition maximum que vous pouvez sélectionner sans que les étoiles apparaissent floues est de 25 secondes (500 / 20 = 25). Cette règle base ses calculs pour un appareil qui possède un capteur plein format – APS ou full frame. Dans le cas d’un appareil ayant un capteur APS-C, vous devez convertir votre longueur focale afin qu’elle équivaut à celle d’un capteur plein format (Pour les appareils Nikon et les Sony, il s’agit de 1.5x et pour les appareils Canon de 1.6x). Pas de panique, pour ceux et celles qui ne sont pas ferrés en maths, je me suis dit qu’une table de conversion pourrait être utile. Sentez-vous libre de l’enregistrer ou de l’imprimer.

Focale-Étoiles

Les temps d’exposition peuvent paraître courts dans certains cas et c’est pour cette raison que si vous voulez  créer ce genre d’images, vous devrez utiliser une sensibilité ISO élevée et avoir des objectifs ayant de grandes ouvertures (f/4, f/3.5, f/2.8, …).

Vos commentaires et questions sont appréciés, n’hésitez donc pas à utiliser les espaces ci-dessous. Ceci dit, je vous souhaite un ciel dégagé et une bonne nuit de photographie !

Commentaire ou questions ?

2 Comments

  1. Merci de ces conseils, ils arrivent au bon moment. j’adore vos photos. Je vous ai connu via FB par MegaShot. Salutations !

Leave a Reply

Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.