Skip to content

Trois ajustements dans Lightroom pouvant faire toute la différence dans la présentation de vos images

Quelque part entre La Pocatière et Saint-Jean-Port-Joli, à moins d'une heure de Québec.
Quelque part entre La Pocatière et Saint-Jean-Port-Joli, à moins d’une heure de Québec.

Peu importe si vous êtes de ceux qui passent beaucoup de temps ou non à traiter une image, il y a trois ajustements qui sont cruciaux à une présentation soignée d’une image. Ces modifications sont souvent oubliées ou mises de côté par les débutants, et même parfois par les plus avancés.

1. Activer la correction de l’objectif

Il n’existe pas d’objectif parfait. Chacun présentera des inconvénients et des défauts tout dépendant des situations rencontrées. Selon les paramètres sélectionnés, vous pourriez donc avoir un certain degré de vignettage ou de distorsion sur votre image. On peut facilement se débarrasser de ces défauts en activant la fonction Corrections de l’objectif (voir image ci-dessous). Lightroom (LR) ajustera les imperfections à l’aide de paramètres prédéfinis correspondant à chaque objectif et caméra. L’image aura de cette façon l’air beaucoup plus naturelle.

Notez également qu’il se peut que votre image présente de l’aberration chromatique. Cette fonction de LR permet  de la corriger. Il est également possible de faire une  mise au point manuelle.

Correction-objectif

2. Ajuster l’horizon afin qu’il soit droit

Je spécifiais dans un billet précédent à quel point il était important de penser à ajuster son  horizon lorsque l’on fait de la photographie de paysage. Évidemment, il arrive que l’on oublie d’y porter attention ou encore qu’il y ait des éléments qui font en sorte que l’image ne paraisse pas à niveau. Lightroom 5 nous donne l’opportunité de régler ce problème en utilisant l’outil Recadrer et redresse ou tout simplement en cochant activer « Upright » puis « Niveau »  dans les paramètres de correction de l’objectif.

Niveau

3. Supprimer les défauts

C’est une chose qui peut, à première vue, être difficile à voir surtout pour ceux qui travaillent leurs images sur de petits écrans. Les défauts liés à des saletés ou des poussières peuvent être pourtant très dérangeants pour le spectateur. Ceux-ci sont plus particulièrement visibles lorsqu’un quelqu’un photographie à des petites ouvertures (f/11 à f/22). Encore une fois LR possède un outil très polyvalent pour corriger les défauts. Il est cependant important de faire l’exercice en agrandissant l’image à 100%, voire même 200% dans certaines occasions, afin de ne rien manquer. Pour ceux et celles qui possèdent la version 5 de LR, un outil intéressant permet de déceler les défauts très rapidement. J’en parle ici.

Correction

Au-delà de LR

J’ai abordé dans cet article les outils contenus dans LR. Ils sont cependant assez basiques et se retrouvent généralement dans n’importe quel logiciel de traitement RAW, comme Camera Raw de Photoshop, Apple Aperture, ou encore Nikon Capture NX, que pour citer eux en exemple.

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à employer l’espace ci-dessous pour m’en faire part ou tout simplement à m’écrivant à info@francis-gagnon.com

2013-08-04_FGagnon_174-Modifier

Prochain atelier de photographie de paysage

Articles récents

Commentaire ou questions ?

Be First to Comment

Leave a Reply

Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.