Skip to content

Comment tirer le maximum de l’heure dorée

Tout comme la composition, la lumière est un facteur terriblement important qui détermine le succès d’une bonne photographie de paysage. Il y a typiquement trois types de lumières particulièrement intéressantes qui se répètent deux fois par jour, soit l’heure dorée, le lever et le coucher de soleil, puis l’heure bleue. Bien que l’heure bleue ainsi que le lever et coucher du soleil créent des couleurs intéressantes en plus de donner des opportunités créatives particulières, la lumière les accompagnant ne produit que peu ou pas d’ombres puisque le soleil est absent du ciel. Les ombres peuvent cependant composer un facteur crucial pour renforcer les textures et les formes qui sont essentielles pour simuler un effet de dimension dans une photographie de paysage. Si c’est l’intention du photographe, l’heure dorée est en ce sens particulièrement propice, mais encore faut-il comprendre comment elle affectera la scène. En effet, contrairement à la composition qui peut être complètement maîtrisée, il est impossible de contrôler la qualité de la lumière. Le photographe peut en revanche en anticiper la direction afin d’en maximiser l’apparence sur le paysage.

Cet article propose donc de donner quelques clés afin de comprendre l’incidence de la direction de la lumière sur une scène durant l’heure dorée.

L’heure dorée

Avant d’aborder le vif du sujet, il est important de saisir qu’est-ce que l’heure dorée. Celle-ci désigne à la fois une période de la journée ainsi qu’un type de lumière. Dans le premier cas, on peut confiner ce moment sur une période d’environ une heure débutant juste après le lever du soleil, ou juste avant le coucher du soleil. Sa longueur varie selon le moment de l’année, l’endroit où l’on se trouve, et les conditions météorologiques. Par exemple, comme le soleil occupe une position différente dans le ciel en hiver, l’heure dorée durera plus longtemps qu’en été. De même que si l’on se trouve près de l’équateur, sa durée sera moins longue que si l’on se situe à proximité des pôles.

Durant cette période, la couleur de la lumière peut varier d’un jaune dorée jusqu’à un rose saumon, en passant par des teintes orangées. La lumière est également plus douce et diffuse, ce qui diminue les contrastes de la scène, en facilitant la prise d’images sans qu’il y ait de sur ou de sous-exposition. Elle permet également de créer des atmosphères intéressantes.

Il est donc facile de comprendre pourquoi ce type de lumière est privilégié par les photographes de paysage, mais également de tout genre. Une certaine compréhension est néanmoins requise afin d’en tirer le maximum lors de la prise.

L’influence de la direction de la lumière de l’heure dorée sur le paysage

Comme l’heure dorée est le moment qui précède le coucher de soleil ou qui succède au lever du soleil, l’astre se situe près de l’horizon de sorte que, tout dépendant du paysage, la lumière peut prendre trois directions, soit de face, de l’arrière, ou de côté. Lorsqu’un photographe prend une scène en photo, il est important de considérer l’orientation de la lumière qui sera la mieux adaptée à ce qui aura été imaginé comme résultat final. En voici les particularités.

La lumière éclairant le paysage de face

Cette lumière frappe directement le paysage et ne produit aucune ombre. La scène ne sera donc pas très contrastée et sera pratiquement dénudée de textures et de formes. Comme le soleil est présent en arrière du photographe, une attention particulière doit être portée pour ne pas photographier sa propre ombre. Cette lumière est selon moi la moins intéressante des trois et il est d’ailleurs rare que je travaille avec celle-ci.

La lumière éclairant le paysage d’en arrière

Il est particulièrement difficile de composer avec cette lumière majoritairement parce que les contrastes de la scène sont excessivement élevés. Le ciel sera très clair tandis que les ombres seront très sombres. Cette lumière est cependant intéressante si l’intention du photographe est de créer des silhouettes, avoir des ombres dominantes dans la photographie, ou encore obtenir de la définition autour des éléments puisque la lumière découpera les formes. Notez que ces conditions lumineuses comportent des risques de flares. L’utilisation d’un pare-soleil est conseillée.


Astuce 1 : Serrez le cadrage

Une bonne façon de profiter d’une lumière éclairant le paysage d’en arrière sans avoir de problème de sur-exposition est de serrer le cadre afin d’éviter d’inclure le soleil directement dans la photographie.


La lumière éclairant le paysage de côté

Ce type de lumière est probablement l’idéal pour révéler les textures d’un paysages, sa forme tout en dépeignant les ombres de manière subtile. Cette lumière est parfaite pour créer un effet de dimension à une photographie, promulguant un meilleur ancrage pour l’œil du spectateur. À moins que l’objectif du photographe nécessite un ou l’autre type de lumière décrit ci-dessus, la lumière provenant des côtés est à privilégier.


Astuce 2 : Photographiez par temps humide

Si par temps humide il est plus difficile d’obtenir des images claires, ces conditions permettent cependant une meilleure diffusion de la lumière et de ses couleurs, et ce, tout particulièrement durant l’heure dorée.


La planification

Pour terminer, j’aimerais revenir sur un aspect abordé brièvement. Lorsque vous planifiez prendre une image d’un endroit et que vous voulez bénéficier d’un type de lumière en particulier, il est important de noter que le soleil change de position tout au cours de l’année. Si la lumière peut paraître inadéquate à un moment, pensez à planifier votre retour plus tard dans la saison ou l’année.

Un outil intéressant pour justement calculer la position du soleil est une application disponible sur le web, ou sur iPhone/Android, nommée The Photographer’s Ephemeris. Non seulement elle vous permet de calculer la position du soleil à un endroit donné, mais vous offre plusieurs autres fonctions dont l’élévation du soleil, la position de la lune, l’heure du lever et du coucher de soleil, et ainsi de suite. L’application est gratuite sur le web et est disponible à moindre coût pour iPhone et Android.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser dans les espaces prévus ci-dessous ou en me contactant par courriel.

Ressources

The Photographer’s Ephemeris
Environnement Canada

Commentaire ou questions ?

Be First to Comment

Leave a Reply

Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.