Skip to content

Catégorie : images et histoires

L’automne dans Charlevoix

En mettant de l’ordre dans mon blogue, je me suis rendu compte que j’avais présenté un grand nombre de séries concernant plusieurs lieux dans le monde sans pour autant m’attarder à ce qui était sous mon nez, dans ma région. Il faut croire qu’à force d’avoir le même endroit sous les yeux, on perd de vue la beauté de ce qu’on côtoie tous les jours. J’ai donc regroupé une vingtaine de mes photographies en une série portant sur ce qui est probablement l’une des plus belles saisons de l’Est de l’Amérique du Nord : l’automne ! Les photos ont été prises à travers toute la région, d’Est en Ouest, selon différents moments et techniques de prises de vue.

Leave a Comment

Les humeurs de la Nouvelle-Zélande

En mars 2016, je quittais le Québec pour aller passer un peu plus d’un mois en Nouvelle-Zélande. J’allais atterrir à Auckland, pour visiter les deux îles formant le pays, et repartir de Christchurch cinq semaines plus tard.

Le pays, d’une formidable beauté, a su me charmer. Montagnes, fjords, côtes, vallées, lacs, océans, collines, ont été des paysages qui se sont succédés plusieurs fois. Non seulement j’ai pu photographier une très grande partie du pays, mais j’ai également pu randonner à des endroits que certaines personnes ne pourraient que rêver de voir (1) tout en rencontrant des gens extraordinaires avec qui j’ai pu rester en contact même plusieurs après avoir quitté cette partie de la planète.

Mon séjour n’a évidemment pas été seulement marqué par de bons moments. Plusieurs ennuis se sont produits, notamment avec mon automobile de location – n’utilisez pas NZ Rentacar, très mauvaise expérience. Ce sont néanmoins ces petites aventures qui deviennent, avec le temps, des souvenirs intéressants. La météo a également été digne de la Nouvelle-Zélande; c’est-à-dire extrêmement changeante. C’est d’ailleurs sous ce thème que je vous présente Les humeurs de la Nouvelle-Zélande. (2) La série souligne en photographies la caractère changeant et imprévisible de la météo dans les paysages riches et diversifiés du pays des kiwis.

Leave a Comment

À la dérive : photographier le canot à glace

Il était tout près de 5:30. Nous étions en train de nous habiller : vêtements isolants, crampons, jambières, nous allions affronter les glaces du Saint-Laurent. Un petit cours s’en suivit pour bien comprendre le fonctionnement du canot et assimiler quelques consignes de sécurité. Nous ne pouvions pas dire que nous étions totalement à l’aise avec la coordination demandée, mais les trois canotiers qui allaient nous accompagner avaient l’expérience et savaient ce qu’ils faisaient, ce qui était grandement rassurant.

Leave a Comment
Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.