Skip to content

Étiquette : river

Rouler à travers les montagnes de l’Alberta

Serpentant entre les énormes montagnes des Rocheuses canadiennes, les rivières et les lacs turquoises, la Promenade des glaciers – ou Icefields Parkway –  est certainement l’une des plus belles routes du monde. Elle relie le Parc National de Banff à celui de Jasper et croise nombreux des lieux les plus iconiques du Canada. Pour plusieurs, cette route est une destination en soit, à la fois pour admirer les paysages grandioses de l’Alberta, y faire du plein air, ou tout simplement pour y photographier la nature dans toute sa splendeur.

Leave a Comment

Un séjour dans le Pacific Northwest

Le mois d’avril était entamé. Je revenais de Nouvelle-Zélande et d’Hawaï. J’avais décidé de faire un arrêt d’un peu moins de deux semaines sur la côte ouest des États-Unis dans ce qui est appelé le Nord-Ouest Pacifique – Pacific Northwest en anglais. Mon ami David allait me rejoindre et nous avions déterminé un itinéraire qui allait allier les côtes, forêts et quelques montagnes de certains états de cette région, soit ceux de Washington et de l’Oregon. Voici quelques photographies qui en sont émergées.

Si vous appréciez, n’hésitez pas à partager !

Leave a Comment

Rétrospective de l’année 2014

BLOG_TOP2014_FGagnon_000
Une de mes dernières sorties photographiques de l’année 2014 s’est déroulée dans les montagnes charlevoisiennes.

Twelve significant photographs in any one year is a good crop.
– Ansel Adams

Une année se termine, une autre commence. L’année 2014 a aura été difficile à différents égards, mais elle m’aura tout de même permise de produire des photographies dont je suis fier. En voici 12 qui sortent selon moi du lot. C’est un choix purement personnel qui a été difficile à effectuer compte tenu du grand nombre d’images prises cette année. Une petite description accompagne chacune des photographies. L’ordre suit la date de la prise.

Leave a Comment

Destination Cap-des-Rosiers : récit d’une petite escapade en Gaspésie

L'iconique phare de Cap-des-Rosiers lors de la tombée de la nuit.
L’iconique phare de Cap-des-Rosiers lors de la tombée de la nuit.

La fin de la semaine s’annonçait nuageuse à peu près partout au Québec et ses alentours. Seule la péninsule gaspésienne semblait exempte de la pluie qui allait s’abattre sur le reste de la province. Après avoir considéré rapidement les autres options possibles, j’ai donc décidé de ramasser mes choses pour ensuite prendre la route vers cette région. Je n’avais pas réellement de plan. C’était une de ces escapades à l’improviste (comme je sais si bien les faire) où le seul objectif était de réussir une photographie que j’avais en tête depuis maintenant deux ans, soit de prendre le fameux phare de Cap-des-Rosiers à la tombée de la nuit.

Après tout près de 700 kilomètres de route, j’arrivais enfin à destination. C’était en fin d’après-midi, le soleil était radieux et il n’y avait que peu de nuages. La température était parfaite pour ce que j’avais en tête. Je pris le temps d’arpenter les lieux afin de trouver l’endroit où je voulais installer mon trépied. Comme il restait un peu de temps avant que le soleil se couche, je repris le volant pour aller rendre une petite visite du Parc National Forillon. Même si l’endroit commençaient de peine et de misère à bourgeonner et semblait toujours endormi, les animaux étaient très actifs. J’ai d’ailleurs rencontré des porcs-épics, un orignal, un chevreuil, un castor, et même une ourse avec deux mignons petits oursons.

Vers 19:00, alors que le soleil commençait à descendre, je retournais m’installer avec un sandwich et un café. Les quelques nuages qui étaient présents disparurent pour que la situation tant attendue depuis deux ans se présente enfin. Alors que les dernières lueurs du jour étaient toujours présentes et que les premières étoiles apparaissaient doucement, j’appuyais sur le déclencheur pour finalement obtenir la photographie ci-dessus. Terriblement satisfait par ce que je voyais dans mon écran, j’ai ramassé mes choses pour reprendre la route et m’arrêter pour la nuit quelques kilomètres plus loin.

3 Comments
Vous aimez ce que vous lisez ?
Inscrivez-vous à l'infolettre pour être périodiquement tenu au courant des derniers articles !
Vous pourrez vous désabonner en tout temps. Aucune information vous concernant sera divulguée.